IMG_3449 IMG_3450   

               IMG_3445 IMG_3451

 

Pour nos enfants, pour notre planète, il faut dire NON à ces sociétés pétrolières qui veulent polluer notre sous-sol irrémédiablement pour quelques années d'exploitation de cette nouvelle source d'énergie. La technique de la fracturation hydraulique utilisée pour extraire le gaz de schiste, consiste à provoquer un grand nombre de micro-fractures dans la roche contenant le gaz, permettant à celui-ci de se déplacer jusqu'au puits afin d'être récupéré en surface. On ajoute des additifs dans l'eau afin d'améliorer l'efficacité de la fracturation :

  • du sable de granulométrie adaptée, qui va s'insinuer dans les micro-fractures et empêcher qu'elles se referment ;
  • des biocides destinés à réduire la prolifération bactérienne dans le fluide et dans le puits ;
  • des lubrifiants qui favoriseront la pénétration du sable dans les micro-fractures ouvertes par la pression de l'eau ;
  • des détergents qui augmentent la désorption du gaz et donc la productivité des puits.
Les conséquences sur l'environnement sont désastreuses : 
  • risques sismiques liés à l'injection de l'eau
  • fuites de méthane dans l'atmosphère
  • pollution des nappes phréatiques

La cause est importante et la médiatisation quasi inexistante.

Signer la pétition Gaz de schiste : Non merci !

IMG_3426